Ducksoup

Ducksoup©
Ducksoup a des airs de chouette resto de quartier parisien qu’on aurait pas vraiment envie de partager.

Passé le lourd rideau, on s’y sent bien d’emblée. Murs bleu canard, lampes boule tamisées, ardoises, miroirs griffonnés, affiches naturophiles illustrées, David Bowie sur la platine. Les gens rigolent perchés le long comptoir de bois ou sur les quelques tables de dînette, ambiance cosy et vivante à la fois. Et ça continue : la serveuse romaine trop sympa connaît ses vins nature et leur histoire, conseille avec joie (l’option « in Duck we trust » laisse carrément le choix à leur bon vouloir), apporte du pain quand la commande tarde un peu. On sirote un déroutant vin orange en picorant du capocollo ultra fondant (charcuterie des Pouilles au fenouil). Puis c’est au tour des petites assiettes de saison de faire les belles sans prétention : vifs artichauts frits et houmous délicieux beignets de joues de cabillaud à la compotée de rhubarbe et feuilles de curry, côtelettes d’agneau-tomates-fenouil, détonnant boulgour au labneh.

Le pancake sarrasin-orange sanguine-crème fraîche fait un peu flop mais pas grave, le Muscadet « Je t’aime mais j’ai soif » de Vincent Caillé a fait passer la pilule du début à la fin du dîner.

Combien ?

Snacks : 2-10 £ Petites assiettes : 7,50-12 £ - Grandes assiettes : 14,50–17,50 £ Accompagnements : 4-4,50 £ - Fromage et desserts : 6-6,50 £ Vin : verre à partir de 6 £, bouteille à partir de 29,50 £

Où, quand, comment ?

Horaires : lundi-samedi 12h-22h30, dimanche 12h-17h Adresse : 41 Dean Street, London W1D 4PY Métros : Leicester Square, Picadilly Circus, Covent Garden, Tottenham Court Road, Oxford Circus Téléphone : +44 (0) 20 7287 4599 Réservation : oui. Adeptes du last minute pas de panique devant la micro-salle du haut, il y a la même au sous-sol qu’on ne devinerait pas ducksoupsoho.co.uk