Bao Fitzrovia

Bao©
Aller chez Bao, fantastique repaire taiwanais né sur un stand de marché à Kerb, c’est toute une expédition. Une sorte de David Chang aux débuts de Momofuku à New York.

Trouver le bon moment pour slalomer entre les pics, se retrouver à quand même faire 20 minutes de queue… Bonne nouvelle, la nouvelle adresse (après Soho et Netil 360) de cette cantoche culte est un peu moins prise d’assaut. On s’installe le long du rond comptoir en bois blond pour mordre dans un bao moelleux comme un câlin : le classique addictif (porc, poudre de cacahuètes, pickles, coriandre), le cabillaud noir frit insolent …

Mais la carte ne se limite pas à ça, loin de là : quelques xiao chi, subtiles petites assiettes du tonnerre (têtes de crevettes croustillantes, cuisse de poulet frit, coeurs de canard ail et piment…) et des bols de riz tous doux (mapo aubergine, boeuf moelle et champignons eryngii) viennent compléter la liste de courses à cocher, qui se noircit sans fin sans passer par la case dessert.

Surprise : le sous-sol top, le nez dans la cuisine !

Valentine Benoist

Combien ?

Baos : 4-5 £ Xiao Chi : 2-5,50 £ Boissons : thés et soft 2-3,75 £, cocktails 6-8 £, bières, cidres, sakés et whisky à partir de 4,50 £

Où, quand, comment ?

Horaires : Lundi-samedi 12h-15h, 17h30-22h. Fermé dimanche Adresse : 31 Windmill Street, London W1T 2JN Métros : Goodge Street, Tottenham Court Road Réservation : 4 personnes et plus baolondon.com